Bacs à Graisses: les Méthodes traditionnelles

Pompages réguliers

image de matériel de pompage

 

Les graisses s’accumulant et durcissant dans les bacs, il est impératif de faire passer régulièrement des camions équipés de pompes afin de récupérer ces déchets. Ces derniers seront alors acheminés vers des unités de retraitement.

Curages manuels et hydropneumatiques et mécaniques

image de matériel de curage des canalisations

 

Une fois les bacs vidangés, il faut alors procéder à un curage des canalisations depuis les points d’évacuation de la cuisine (lave vaisselle, plonge, siphons de sol, etc.) jusqu’au bac à graisses et, selon la configuration, les fosses de relevage.

Rejet de Graisses à l’Egout et autres Résidus

image de nettoyage manuel de rejet de graissesLe résidu des eaux chargées, étant le plus souvent rejeté à l’égout (ce qui est formellement défendu), le réseau souterrain s’encrasse et oblige les services techniques municipaux à conduire des interventions de curage à grande échelle. Ces actions aux conséquences financières exorbitantes donnent le plus souvent lieu à enquête et verbalisation. Dans le milieu technique, nous savons tous qu’un bac à graisses ne retient jamais la totalité des graisses. Les graisses évacuées sont communément accompagnées de résidus non organiques tels : film plastique, linges en tous genres, débris de verre et de porcelaine, petit matériel et ustensiles de cuisine. Ces détritus constitués de matériaux non dégradables, doivent bien entendu être enlevés.

Ces procédés, certes nécessaires, doivent être limités au maximum afin de répondre au mieux aux labels de qualité environnementale.

Bacs à Graisses: en savoir plus